Et mon club à moi..?

Juste un petit coup de gueule entre midi et deux, entre cantoche et café. La collègue d’Allison qui a accouché au printemps (FIV mais Allison est la seule à le savoir) reprend le travail mardi prochain. Allison est à la fois contente car complétement sous l’eau et à la fois déjà stressée par les conversations qui vont tourner autour d’un seul sujet.

Et comme Allison est dans le même service, c’est bien sûr à Allison de s’occuper de son cadeau de retour. Et comme Allison est une bonne poire, elle la ferme et le fait. Elle achète une carte rose pour que chacun puisse écrire un petit mot doux à la nouvelle maman et la fait circuler. A la fin de la journée, la carte est de retour sur son bureau et c’est à elle de s’y mettre (de tout cœur hein). Elle lit les commentaires de ses collègues, tous pareils sauf un qui la frappe particulièrement: « Bienvenue au Club des Mamans ».

Allison ferme la carte, la range dans son enveloppe mais cette phrase reste dans sa tête. Cette phrase résume tellement bien ce qui l’attriste, en plus des déceptions, de l’incertitude et des traitement, l’isolement créé par le fait de ne pas appartenir « au club des mamans » est vraiment un des aspects des plus douloureux pour Allison.

Bref, je ferme la parenthèse et je retourne bosser. Mais je sais que vous me comprenez.

14 réflexions sur “Et mon club à moi..?

  1. Allison, dis toi que toi aussi tu auras une carte écrit : Bienvenue au Club des mamans !! Les choses arriveront ne t’en fait pas et tu seras encore plus touché parce que tu connaîtras tout le chemin parcouru !

  2. Oh comme je te comprend. Journée de réunion, on fait une pause. 3 de mes collègues qui m’entourent se mettent à parler de leur enfant, et s’exclament: « oh, on va former un club des mamans », se mettent en cercle et me tournent le dos. J’ai failli sortir de la salle et pleurer…

    • Je te comprends, il y a des jours où c’est facile de se la jouer détachée et d’autres où la moindre contrariété me fait craquer. mais souvent je me demande si les mamans ne se rendent pas compte à quel point on peut se sentir exclue…

  3. C’est nul ce truc de club et d’ailleurs ta collègue qui a eu son bébé en FIV et qui se sent sûrement encore si proche des couples infertiles, je ne suis pas sûre qu’elle apprécie que d’un coup on lui ouvre grand les portes du club. Elle a du souffrir elle aussi de ne pas en faire partie avant. Moi je suis sûre que cette phrase résonnera bizarrement en elle, comme pour toi, comme pour nous.

    • Surtout que le comportement de mes collègues maman a radicalement changé avec elle le jour où elle a annoncé sa grossesse, c’était impressionnant, elles l’ont accueillie les bras ouverts dans leur club très sélectif… Bref, au moins ma collègue va comprendre mes absences dans les mois à venir.

    • J’espère que ce jour là j’aurais le courage de bouder leur club au cas où coté de moi il y a une PMEtte que j’ignore… Et je suis effectivement ravie de faire partie de ce club solidaire et toujours à l’écoute, merci ❤

  4. OMG !!! Un club de maman… gloups !! Franchement, ce serait mon pire cauchemar !!! J’ignore ce que la vie me réserve et si j’aurais un jour la chance d’être maman, mais j’espère du fond du coeur que je ne passerai pas mon temps à parler de mon enfant à tout va. La plupart des membres de ce club n’existent que pour et à travers leur progéniture, oubliant d’être aussi des femmes. Moi, quand je serai grande, je veux juste être maman ET femme, sans faire partie d’aucun club… beurk

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s