Nuit aux urgences…ou comment s’occuper pendant le jour de repos

Commençons par le début; lundi j’avais la prise de sang pour voir si le Décap avait fait effet. Vu mon morale (un joyeux mélange de déprime et d’irritabilité) ces derniers jours combinée aux sueurs nocturnes et bouffées de chaleurs, j’avais pas trop de doute. Et en effet, oestradiol inférieur à 5! Comme quoi, plus bloqué qu’Allison, tu vas avoir du mal.

Le bon coté du Décap c’est l’effet calmant sur l’endométriose, plus mal du tout pendant plusieurs jours, ça faisait longtemps. Jusqu’à cette nuit où je me réveille vers minuit avec les douleurs aigues au niveau de l’ovaire gauche. 1 premier cachet, j’attends une heure et je continue à douiller. J’essaie tout, eau chaude, bouillotte, sèche-cheveux pour la chaleur, différentes positions pour me détendre, respiration… rien à faire. Deuxième cachet et deuxième heure de douleur qui se calme pas du tout. A deux heures je vais réveiller Ever, on attend, en s’engueule, et à trois heures, on part aux urgences. Pour moi qui déteste les hôpitaux, pour que j’accepte d’y aller en pleine nuit, c’est que la douleur avait dépassée le seuil de supportable de loin.

Attente, une première écho avec une stagiaire qui s’appelait interne (ai faille demander ses papiers moi) avec la question qui tue: « vous êtes sûre de ne pas être enceinte »? Attente, prise de sang, prise de tension, chute de tension et deux heures plus tard je suis dans ma chambre d’hôpital sous perf. Diagnostic: rupture de kyste, éventuelle opération envisagée dans la journée. Je pleure de frustration, de douleur et d’énervement. Contrôles tous les deux heures, vers 17h on me transfère à la clinique PMA qui me suit pour une décision finale sur la suite des évènements. Ils me laissent rentrer, avis de gynéco en attente pour le démarrage des stims ce jeudi ou pas…

Bilan de la journée: 4 échos endo (qqn a déjà fait mieux?), deux infirmières qui me demandent si je connais ma DPA (?!?!?), toujours les mêmes kystes qui n’ont même pas eu la gentillesse de perdre de volume pendant la rupture. Bref. VDM.

31 réflexions sur “Nuit aux urgences…ou comment s’occuper pendant le jour de repos

    • Oui c’est possible. Les kystes font la même taille que lundi quand j’ai eu le feu vert de ma gynéco et la rupture en soi n’est pas grave, juste super douloureux. Là c’est sushi et Suits sur le canapé, week-end tranquille…Bisous!

    • Antidouleurs sous perf depuis 5h du mat, ça va mieux oui 🙂 Par contre suis bien KO là, j’avais du mal à marcher en sortant, surtout qu’ils m’ont rien donné à manger à cause de l’éventuelle opération

    • J’espere aussi, au pire il faudra enlever les kystes avant et enchainer avec la fiv… Ca m ennuirait d avoir fait 6 semaines de blocage pour rien mais je suis plus a ca de pres.., ca viendra

      • Siiii ce matin, merci beaucoup!!! C’était trop sympa comme cadeau de fête de mère à cœur et bravo pour les boucles, je les mets dès aujourd’hui!! Et le yack qui fait du yoga, trop fan!! Le mien a du retard par contre, je voulais l’envoyer hier matin mais à cause de l’épisode à l’hôpital il part que ce matin, je file à la Poste de ce pas, désolée…

    • Honnetemment j’ai eu tellement mal que je suis pas sûre de vouloir enchainer avec la FIV qui ferait encore grossir les kystes et augmente les chances de rupture…peut-être vaut mieux les enlever d’abord, quitte à faire la FIV qu’à la rentrée dans de meilleures conditions

  1. Outch !!! J’ose pas imaginer les douleurs… Bon ben j’espère que tu pourras échapper à l’opération et que tout va vite rentrer dans l’ordre. Courage !!! Bises.

      • Je pense qu’à ta place, j’opterais pour le report de la stim aussi. Ça me paraît compliqué de stimuler des ovaires enkystés. A chaque fin de fiv, Dr Bisounours vérifiait qu’il n’y ait pas de kyste. S’il y en avait, il reportait. Après, j’ignore ce qui sera préconisé par ton doc, mais il serait peut-être important que tu prennes d’abord soin de toi, avant de remonter en scelle? Courage en tout cas !! Bisous.

  2. Oh merde Allison! J’espère que ça va beaucoup mieux depuis. (j’ai un peu perdu le fil des blogs désolée)
    Cette saloperie d’endométriose ne facilite pas la tache. Mon doc m’a prescrit des gélules d’huile d’onagre il parait que ça aide à avoir des cycles moins douloureux. Parles-en.
    Courage

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s