En claquant les doigts

Ceci est un post de PB, vous voici prévenus.

A 17SA et le ventre bien visible, j’ai eu une occasion en or hier pour faire mon coming out au Boss. Il m’a demandé mon avis sur la réorganisation du service pour l’année prochaine, on parlait de mon poste, de mon rattachement. Voix presque tremblante je lui annonce que je serai absente pendant quelques mois en 2015 et que ça sera à prendre en compte dans son organisation. Il a l’air surpris, plus que je le pensais. Il me félicite, plus par politesse que par sincérité. Mais au moins c’est fait. Je décide d’en profiter pour faire le tour des bureaux et le dire à mes collègues. Je suis dans un service principalement féminin, composé d’un groupe qui s’est nommé « le club des mamans » (oui, je sais à quel point ça craint) et je me souviens de l’accueil qu’a eu ma collègue en faisant son annonce il y a un an. Elles l’ont embrassé, lui proposé de prêter des fringues de grossesse, lui ont demandé des nouvelles, le sexe, comment elle se sentait. Je m’attendais plus ou moins à la même chose, au moins pour compenser le froideur de mon chef. Et vous savez quoi? Accueil température Picardesque. « Ah? Ben félicitations. » Et elles continuaient à bosser. Un ou deux « oui, on s’en doutait un peu ».

Bon. Seules les félicitations de mes collègues masculins avaient l’air à peu près sincères. Impressionnée par leur accueil glacial qui continuait ce matin, j’ai décidé d’éviter la cantine ce midi. Et j’ai eu une explication. Ce qu’elles racontent c’est que j’ai « tout, tout de suite ». Le mariage, le bébé. Honnêtement, ça m’aurait presque donné envie de rire si ça m’avaient pas donné plus envie de pleurer. Quand je fais le bilan de notre parcours, de cette année écoulée, je me considère pas vraiment comme une nana C1, quelqu’un pour qui c’est arrivé par accident ou en claquant les doigts. Faut que je leur envoie un mail détaillé décrivant les protocoles IAC, les larmes suite aux échecs, la coelio, les douleurs, le protocole FIV, les trois mois de Décap…? Et encore, croyez-moi, je mesure tous les jours la chance que j’ai. Faut que j’apporte des dépliants BAMP? Que je porte un t-shirt où il y a marqué « Vous inquiétez pas, j’en ai chié »? Pourquoi pas, il me reste un jour avant les vacances de Noël, autant le mettre à profit.

J’espère que vous n’avez pas l’impression de lire un post de PB qui trouve que tout devrait tourner autour de son bide et que son annonce mérite au moins le même accueil que l’enfant Jesus le 24 décembre. Mais le « tout, tout de suite » c’est quand même un peu gonflé 🙂

Et je vous promets que si j’avais trouvé le claquage de doigts magiques apportant un taux positif, je ferai passer, on est pas radines entre nous hein?

35 réflexions sur “En claquant les doigts

  1. Oh ces préjugés quelle horreur ! Et la preuve encore une fois qu’on peut se mettre le doigt dans l’oeil jusque là.
    Peut être pourras tu passer le message à l’occasion l’air de rien que ce bébé aurait mérité de s’appeler victoire ou désiré ?

  2. Ca craint en effet ce club, c’est mieux de ne pas en faire partie 😉 !! Tu l’as annoncé, c’est ce qu’il fallait. Le reste, tu t’en fous ! Ca ne leur ferait pas de mal que tu les briefes un peu sur la PMA en effet !!!! En en parlant au boulot, je m’étais rendue compte que sur 5 responsables dans ma direction, nous étions 4 à être passés par la PMA: 2 ont adopté, 1 a eu des jumeaux en Fiv (et moi !). Comme quoi, on ne sait jamais ce que vivent les gens. Bisous

    • 4 sur 5 c’est pas mal…dans notre service on est au moins 3 mais personne en parle ouvertement. Effectivement on devrait sûrement le faire, les autres sortiraient peut-être moins de conneries…Bisous 😉

  3. Un mail détaillé pour quoi? Pour avoir des « oooh désolée » de pseudo compassion, de nanas pas fines pour un sou? Qui s’estiment d’office plus à plaindre que toi et qui donc te snobent? Pas sûre qu’elles en vaillent le coup. C’est quand même triste ce genre d’attitude…

  4. En plus sûre lefod, quand bien même tu aurais été une PB en C1 qu’est ce que c’est que ces manières!!! Encore si c’était une potentielle pmette a qui tu l’annonce mais c’est le « club des mamans »….
    Bref… Elles méritent pas que l’on si attarde…

  5. Oooh ça m’a vraiment fait de la peine cette histoire… quelle bande de connasse ! Excuse moi mais ça me gonfle et j’ai sentis autant que toi la douleur par cette phrase « elle a tout ce qu’elle veut » pffff je te dirais de ne pas y faire attention mais je sais que c’est pas facile. Profite de ta grossesse et puis tampi, peut être un jour auras tu l’occasion de raconter la vérité de ton parcours à l’une d’entre elle et ça lui fera bien fermer sa bouche ! Et puis prends le bon côté des choses : ça veux dire que TOI tu fait envie et pas pitié ! Alors laissons jaser les jalouses ! Grosses bises à toi

  6. Voilà pourquoi je communique sur l’infertilité. Même au boulot. Car les gens sont c*** et ne voient pas plus loin que le bout de leur petit nez. Laisse tomber. Et ton expérience me donne encore plus envie de militer et de communiquer !!!
    C’est pas le club des mamans, c’est le club des Morues, dixit Bulle !!!

    • Après je pense qu’il y a des milieux pro où ça passe mieux…Je vois honnetement pas comment aborder le sujet avec mes collègues que je sens pas du tout ouvertes…si t’as des conseils je suis preneuse

      • Pour les conseils, je sais pas trop, mais si tu veux etre rassurée, dans mon milieu pro non plus, c’est pas un sujet qu’on aborde facilement. Perso, j’ai abordé le sujet tres simplement quand mes collegues avec qui je m’entends bien m’ont demandé si je voulais des enfants… Mes anciens boss ne m’ont jamais posé la question directement donc, je ne le leur ai pas dit, en revanche. Tu peux eventuellement faire ton coming out quand on te posera des questions sur ta grossesse, pour expliquer par exemple tes angoisses ou tel choix que tu n’aurais pas fait sans ce parcours (allaitement, choix particulier d’une clinique ou frequence des examens medicaux…).

  7. J’hallucine ! En même temps (et désolée si je gaffe parce que ce sont des filles chouettes – quand même) mais tu ne voulais pas faire partie du « club des mamans » sérieux !!!?
    Et oui, comme dit si bien Marivalou les gens sont c***. Si elles savaient ces poufs…
    Profite de tes vrais amis va, parfois, il est préférable de ne pas s’attarder sur ces décevantes réalités. Bisous !

  8. Sympa l’accueil.. Les gens ne se rendent vraiment pas compte… Tu ferais bien de leur faire un cours de pma.. Bon, sinon, si tu veux boire un jus de fruit quand tu vas faire ta visite, contacte moi ! Je suis à côté… 🙂 Passez de bonnes fêtes !!

  9. C’est nul ces réactions de tes collègues. Je suis désolée pour toi. Ignore-les, ne te prend pas la tête avec elle, je suis sûre que même en leur expliquant la pma, les larmes, les échecs, elles ne comprendraient pas. C’est ainsi, il est des fertiles débiles pour lesquels on ne peut rien. Laisse-les dans leur club des mamans qui craint ! Toi tu es dans la blogopma, c’est qua

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s